Tout savoir sur les tarifs d’un raccordement ERDF

Vous venez de terminer votre nouvelle maison et vous souhaitez la faire raccorder au réseau électrique ERDF. C’est une démarche obligatoire pour mettre en service votre compteur électrique. Voici quelques guides sur les démarches de raccordement.

Comment faire la demande de raccordement ?

La demande avant installation

Pour faire une demande de raccordement, la première étape de l’ERDF consiste à déposer une demande auprès du gestionnaire de réseaux qui est à télécharger sur son site. Votre dossier doit être constitué des pièces suivantes :

• Une fiche de renseignement qui identifie votre commune.

Trouvons un professionnel dans votre ville, maintenant

demander un devis dans votre région

• Une copie d’autorisation d’urbanisme où la commune prend en charge une partie du coût de raccordement.

• Un plan de masse et un plan de situation de terrain ainsi que la photo du projet qui positionnent le prochain lieu d’installation électrique et le branchement réseau.

• Le bilan de puissance du raccordement qui détermine la puissance dont vous avez besoin lors de la mise en service.

• La liste des équipements à installer.

• Un engagement sur l’honneur qui est à votre charge y compris les travaux comme le creusement, la pose des câbles de branchement…

Une fois que votre dossier de demande soit complet et déposé, ERDF vous propose un devis comprenant :

 Un devis des travaux à effectuer par ERDF
 Une échéance des travaux
 Le nom du conseiller ERDF qui vous accompagnera durant la durée des travaux
 La description des travaux à faire à la charge du demandeur.

ERDF n’attend plus que le retour de votre devis avec mention « bon pour accord » afin de lancer les travaux de raccordement.

La demande après installation

Une fois que les travaux de raccordement sont faits, vous demandez la mise en service de l’électricité dans votre nouveau logement pour bénéficier que le compteur soit à votre nom.

Pour ce faire, vous devez disposer d’un certificat d’attestation de conformité des installations électriques et vous adresser sur une plateforme de mise en service.

L’ouverture du compteur se fait au moins 10 jours après réception de votre demande.

Quelle puissance choisir pour raccordement ERDF ?

Plus la puissance de raccordement est élevée, plus vous dépensez. La puissance courante chez les particuliers varie entre 3 kVA à 12kVA pour le monophasé à usage domestique et de 6kVA à 36kVA pour le triphasé à usage professionnel.

La puissance souscrite la plus fréquente dans les ménages est de 6kVA. Si vous voulez faire fonctionner plusieurs appareils en même temps dans votre maison, la puissance de tous ces appareils confondus ne doit pas dépasser la puissance souscrite qui peut faire exploser les plombs.

À savoir que la puissance souscrite maximale est déterminée par la puissance de raccordement, il est donc impératif de la choisir avec beaucoup d’attention, car la modification de cette puissance est plus onéreuse.

Quel est le coût pour le raccordement électrique ?

Le tarif de raccordement électrique dépend de votre zone de prix ERDF et le type de branchement de votre choix. Ce coût est compris dans le devis à titre indicatif. Ce tarif varie suivant plusieurs critères :
• La localisation géographique de la maison
• La configuration du terrain et la taille de la maison
• Le choix de l’installation et de la puissance de raccordement
• Le type de branchement (souterrain, aéro-souterrain ou aérien)
• Le type de raccordement au réseau (public, domaine privé ou intermédiaire)

[cta_astuce titre= »Attention »] Ces prix estimatifs n’incluent pas la pose de fourreaux, ni la tranchée, ni les fournitures qui sont à votre charge. À cela s’ajoute le tarif de l’attestation de conformité qui est obligatoire, ce coût est entre 60 à 120 euros. [/cta_astuce]